Quels progrès pouvez-vous faire lors de votre formation en anglais ?


Someone holding a paper that says what can you do today that you couldn't do a year ago?

Il est très difficile de répondre à cette question ! L'apprentissage des langues n'est pas tout blanc ou tout noir et ce n'est pas une discipline que l'on apprend par cœur. Vos progrès dépendent de vous, de votre façon d'apprendre et de votre motivation. C'est pourquoi nous ne pouvons jamais vous promettre que vous atteindrez un certain niveau en un certain temps.


Comment mesurons-nous les progrès ?

Au début de votre formation, vous serez évalué par votre formateur ou par le biais de certification à laquelle vous participez : pour le Pipplet, vous ferez le test de niveau Pipplet. Si vous faites du Gymglish, vous aurez un score au début du programme. (Voir notre article sur les scores Gymglish ici). Nous faisons cela afin de pouvoir mesurer où vous vous situez sur l'échelle du CECRL et de nous assurer que vous avez progressé à la fin.


Nous vous demanderons également de vous fixer des objectifs personnels pour votre apprentissage : par exemple, si vous estimez que vous devez être plus confiant lors de conférences téléphoniques, votre défi pourrait être de parler lors d'une conférence téléphonique avant la fin de votre formation. Les objectifs personnels et l'auto-évaluation peuvent être plus révélateurs et plus pertinents que n'importe quel test.

Comment progresser efficacement

Si vous n'avez qu'un seul cours par semaine, il est important de travailler entre vos séances : vous aurez probablement des devoirs à faire. Faites-les, et pas juste dans l'heure qui précède votre rendez-vous avec votre formateur !


Les devoirs ne sont pas ceux que vous imaginez à l'école. Il peut s'agir d'un exercice vidéo, d'un article à lire que vous avez choisi ou d'un exposé Ted sur lequel vous devez discuter.

Il est également important de réviser régulièrement votre vocabulaire. Cinq minutes par jour valent mieux que 30 minutes sur un seul jour. Essayez d'utiliser une application comme Quizlet pour mémoriser votre vocabulaire et vous tester sur celui-ci.


Tout ce que vous faites entre vos séances vous aidera bien sûr encore plus : regarder des séries et des films en VO (avec des sous-titres, c'est bien ; votre cerveau traite encore la langue, même inconsciemment), écouter la radio anglaise dans la voiture, lire tout ce qui vous intéresse. Cela doit concerner quelque chose que vous aimez : ne vous forcez pas à lire un livre en anglais si vous n'en avez pas envie.


Réfléchissez à ce qui vous motive à apprendre l'anglais. En quoi votre vie sera-t-elle différente une fois que vous aurez amélioré votre anglais ? Que voulez-vous être capable de faire en anglais ?


Gardez ces motivations à l'esprit : cela vous aidera à atteindre vos objectifs.

Enfin, n'oubliez pas que les progrès ne sont pas linéaires. Certains jours, vous aurez l'impression de n'avoir rien appris du tout. D'autres jours, vous vous sentirez bilingue ! Bien souvent les progrès sont plus visibles lorsqu’on est débutant, puis il arrive fréquemment de se retrouver bloqué au niveau intermédiaire. Vous y arriverez. Tout apprentissage d'une langue demande du temps, du travail et impose également d'oser faire des erreurs.

14 vues0 commentaire