Pourquoi et comment améliorer vos compétences en prise de parole en public


Savez-vous combien de Powerpoints sont créés chaque jour dans le monde ? D’après la BBC, il y en aurait jusqu’à 30 millions ! Et pourtant, 4 professionnels sur 5 disent que lors de la dernière présentation à laquelle ils ont assisté, leur attention s’est détournée de celui qui présentait. (source : Prezi)


Si vous assistez à des réunions dans votre vie professionnelle – et je sais que beaucoup d’entre vous en ont un grand nombre – vous serez peut-être d’accord avec 79 % des gens qui disent que la plupart des présentations sont ennuyeuses, d’après un sondage mené par Presentation Panda.


Quand vous vous donnez la peine de préparer une présentation pour un public, quel qu’il soit, vous avez bien sûr envie que ce public vous écoute et retienne le message que vous voulez faire passer. Votre but n’est évidemment pas d’être l’intervenant que personne n’écoute, et vous ne souhaitez pas que les gens trouvent votre présentation ennuyeuse.


Pourquoi améliorer vos compétences en présentation ?

Être capable de s’exprimer devant un public, large ou restreint, et transmettre un message de façon efficace, est l’une des compétences les plus importantes en communication.


Une fois que vous arrivez à un certain niveau dans votre métier, ces compétences deviennent même vitales :


92% des personnes interrogées lors d’un sondage de Presentation Panda ont répondu que les compétences en présentations étaient essentielles pour réussir professionnellement : savoir présenter est vital pour établir votre marque personnelle dans votre vie professionnelle.

  • Vous pouvez présenter vos projets aux grands chefs et obtenir leur soutien pour vos actions.

  • On pourra vous demander de contribuer à un événement de communication interne de votre entreprise, ce qui vous donnera de la visibilité et plus d’opportunités en interne.

  • Vous pourrez aussi avoir l’occasion de représenter votre entreprise en prenant la parole lors d’événements extérieurs. Là encore, cette visibilité pourra vous apporter des opportunités de carrière.

  • Même si vous faites rarement des présentations, le fait de travailler sur vos compétences dans ce domaine vous aidera à devenir plus convaincant dans votre argumentation et à avoir plus d’impact à l’intérieur de votre équipe et de votre entreprise.

 

Comment engager votre public lors d'une prise de parole?

Téléchargez mes astuces ici!

 

Comment améliorer vos compétences en présentation

Ce n’est pas un secret, pour progresser, il faut associer théorie et pratique. La manière la plus efficace de devenir un meilleur orateur, c’est de demander à quelqu’un d’analyser vos forces et vos faiblesses : vous pouvez le faire vous-même en vous enregistrant, ou bien engager un coach ou encore suivre une formation.

Les présentations dans un cadre international

Si vous travaillez dans un contexte international, vous êtes amené à faire de nombreuses présentations en anglais. L’une des plus grosses erreurs que je constate, c’est de suivre une formation en présentation ou en prise de parole, (ce qui est un peu différent mais avec des aspects qui se recoupent) dans sa langue maternelle : les gens pensent qu’ensuite, prendre des cours d'anglais pour travailler leur grammaire et leur vocabulaire leur permettra de présenter aussi bien en anglais que dans leur langue maternelle.


Or, ce n’est pas le cas ! Pourquoi est-ce une erreur ? Pour deux raisons : Tout d’abord, nous avons besoin d’apprendre à faire travailler notre cerveau de la manièr


e la plus efficace possible. Lorsque vous vous entraînez et que vous pratiquez une certaine compétence, votre cerveau crée de nouvelles voies neuronales et il renfor


ce celles qui existent déjà. Plu


s vous pratiquez, plus fortes sont les voies neuronales et plus vous autonomisez votre compétence.





S’entraîner à la prise de parole dans votre langue maternelle, c’est très bien, mais cela ne veut pas dire que vous serez automatiquement un meilleur orateur dans une langue étrangère. Votre cerveau a besoin de créer ces voies neuronales séparément, surtout si vous n’êtes pas totalement bilingue.


Pensez-y : si vous êtes un pianiste, vous n’allez pas vous répéter un concert de Mozart en jouant du jazz. Si vous êtes un sprinter, vous n’allez pas vous entraîner pour les JO en courant des marathons. Vous devez vous entraîner et pratiquer dans la même compétence que celle que vous allez devoir mettre en œuvre.

Deuxièmement, la manière dont on parle et dont on présente n’est pas la même en anglais et en français. Saviez-vous que la distance linguistique entre vous et votre public est moins marquée en anglais qu’en français ? La manière dont vous utilisez votre voix pour vous exprimer devant un public est très différente en anglais et en français. Enfin, la manière dont on structure l’information est également différente dans les deux langues. Vous n’avez certainement pas envie de perdre votre public anglophone en cours de route donc il est important que vous sachiez vous adresser à eux.


L'année dernière, j’ai participé à une compétition de discours en français. Prendre la parole en public en anglais est quelque chose que je fais depuis des années, mais je remarque que lorsque je présente en français, beaucoup des aspects non-linguistiques du discours ne sont pas aussi bons qu’en anglais : je ne fais pas autant de pauses, ma voix n’est pas aussi claire et il faut que je me concentre davantage pour soutenir l’attention du public car cela ne me vient pas aussi facilement qu’en anglais. En fait, il me faudrait une formation à la présentation en français !

A retenir : les compétences en présentation sont importantes, même si vous ne faites pas beaucoup de présentations, et c’est une compétence qui demande une formation spécifique. Si vous présentez en anglais et en français, il faut vous former dans les deux langues séparément.


Voulez-vous vous former en présentation en anglais ? Nous proposons des formations “Powerful Presentations in English”



6 vues0 commentaire