Mesurer le retour sur investissement de la formation linguistique


Vous êtes interessés par des compétences non techniques pour obtenir des résultats concrets. Les compétences non techniques, ou soft skills, (y compris la formation linguistique) sont souvent considérées comme "intangibles", alors comment savoir si vos cours de formation aux compétences non techniques ont des résultats tangibles sur votre entreprise ?


Vous devez vous assurer que votre budget de formation est utilisé à bon escient et qu'il aide votre entreprise à atteindre ses objectifs stratégiques, mais très souvent, c'est un élément qui est laissé de côté, surtout lorsqu'il s'agit de formation linguistique.


Le modèle de Kirkpatrick, avec ses 4 niveaux d'évaluation de la formation, est un outil utile. Les organismes de formation évaluent en quelque sorte la formation, avec leurs évaluations de fin de programme, mais celles-ci ne mesurent souvent que le niveau 1 ou le niveau 2. Pour étudier le retour sur investissement de la formation, nous devons réellement examiner les niveaux 3 et 4. Le niveau 3 peut être réalisé par un organisme de formation au cours de ses évaluations "classiques", mais le niveau 4 doit être examiné par votre entreprise. Malheureusement, les RH sont totalement débordées (j'écris d’ailleurs ces lignes pendant le troisième confinement de la crise du Covid !) et voilà une chose supplémentaire à rajouter à la liste des choses à faire.


Voici quelques idées pour mesurer plus facilement le ROI de vos formations :

  1. Alignez dès le départ votre formation sur les KPI de l'entreprise. Dans le cas d'une formation linguistique, les indicateurs clés de performance à examiner seraient la productivité (une étude de Pearson a révélé qu'une meilleure maîtrise de l'anglais faisait gagner à chaque employé une semaine par an en moyenne), la préservation du personnel, l'engagement des employés, le service à la clientèle, la communication interne et externe... Parlez de ces indicateurs clés de performance avec votre prestataire de formation dès le début.

  2. Décidez comment les KPI que vous avez choisis seront mesurés. Choisissez de préférence des indicateurs clés que votre entreprise mesure déjà et essayez de trouver un lien logique direct entre la formation et l'indicateur. Soyez précis. Par exemple, les employés passeront moins de temps par semaine à communiquer par e-mail en anglais.

  3. Le programme de formation doit être aligné sur les indicateurs clés de performance que vous mesurez et les objectifs des participants à la formation doivent être en phase avec ces indicateurs.

  4. A la fin comment mesurez-vous le retour sur investissement ? Cela peut être effectué par l'organisme de formation au moyen d'enquêtes auprès des participants, ou par vos propres enquêtes sur la qualité de vie au travail. D'autres idées excellentes (qui devraient être appliquées dans tous le cas) consistent à réunir à nouveau le groupe de formation 2 à 3 mois après la fin du programme pour discuter de la manière dont ils ont appliqué ce qu'ils ont appris dans leur travail et de l'impact que cela a eu sur eux et sur leur vie professionnelle quotidienne. Une autre bonne idée est de demander aux employés de réaliser une présentation de ce qu'ils ont appris et de l'impact que cela a eu sur eux lors de votre journée d'apprentissage ou lors d'une conférence interne (peut-être comme une conférence TED interne).

  5. Retournez voir le prestataire de formation pour discuter de la manière dont vos indicateurs clés de performance ont été (ou n'ont pas été) impactés par la formation et réfléchissez à des idées pour améliorer la prochaine série de formations.


En conclusion, vous savez que dans le milieu du travail mondialisé d'aujourd'hui, les compétences linguistiques de vos employés sont essentielles à la communication interne et externe et au succès de votre entreprise, et il faut trouver le bon moyen de le prouver.


Si vous aimerez discuter avec nous de la façon dont on peut vous aider dans votre démarches ROI, n'hésitez pas à prendre rendezvous 😊

15 vues0 commentaire