Pourquoi vous arrive-t-il d'être bloqué lorsque vous parlez anglais ?


Tape barring entry to run down building

Lorsque j'étais à l'université, j'ai passé un entretien pour un emploi au Japon. C'était un job que je souhaitais vraiment faire et cela m'a rajouté énormément de pression pendant l'entretien. Pourtant celui-ci n'était pas si compliqué et j'aurais dû le réussir. Trois recruteurs étaient assis en face de moi (ce qui me rendait déjà nerveuse) et l'un d'entre eux m'a demandé :


« Quels livres présenteriez-vous à vos élèves japonais pour les aider à découvrir votre pays ? »


J'adore lire, et il n'est pas rare que je lise jusqu'à 2 livres par semaine. Pourtant, lorsqu'elle m'a posé cette question, c'était le trou noir complet. Impossible de me souvenir d'un seul livre que j'avais lu !

J'ai fini par lui répondre : « Trainspotting. » Peut-être avez-vous déjà lu le livre ou vu le film, et donc vous savez que Trainspotting raconte l'histoire d'un groupe d'amis essentiellement accrocs à l’héroïne. Il est évident qu’aider les étudiants japonais à découvrir le Royaume-Uni grâce ce livre, était loin de là la meilleure idée !

Non, je n'ai pas eu le job.

Voilà un parfait exemple de la façon dont votre cerveau se bloque dans les moments de stress. Beaucoup de mes clients me confient que leur cerveau se bloque également et qu'ils n'arrivent pas à trouver leurs mots en anglais lors de réunions ou de présentations. Même au cours d'une simple conversation en anglais. Pourquoi cela se produit-il ?


Il y a plusieurs raisons à cela :

Tout d'abord, votre cerveau réagit très mal au stress : le cortex préfrontal, où se déroule la réflexion, est inondé d'hormones telles que le cortisol, qui ordonnent aux neurones d'arrêter de fonctionner. Vous passez en mode " défense, fuite, paralysie " et votre cerveau, qui établit normalement des connexions et trouve des informations relativement facilement, a soudain du mal à les faire sortir. Le problème est que votre cerveau ne fait parfois pas la différence entre une menace bien réelle et une menace imaginaire, ce qui signifie que la simple peur d'être bloqué est aussi puissante que le fait de l'être réellement.

Deuxièmement, si vous parlez l'anglais comme langue étrangère, votre cerveau ne peut pas en être autant imprégné qu’il ne l'est de votre langue maternelle, ce qui signifie que les voies neuronales reliant les informations sont moins nombreuses. Même dans des situations non stressantes, il est toujours plus difficile d'accéder aux mots d'une langue étrangère.

Que pouvez-vous faire pour y remédier


Rappelez-vous que le cerveau apprend et fonctionne mieux lorsque vous n'êtes pas stressé. Il est très important de disposer d'un espace tranquille pour s'exercer à parler une langue étrangère, car cela vous permettra d'intégrer ce dont votre cerveau a besoin. Il est essentiel d'apprendre à se détendre et à garder son calme dans une situation stressante. Garder la tête froide est l'une des clés pour réussir à parler plus couramment. Lorsque vous suivez une formation comme " Powerful Presentations " avec nous, nous travaillons sur des techniques pour diminuer le stress lorsque vous parlez en public. C'est aussi la raison pour laquelle nous créons un environnement d'apprentissage amusant et rassurant pour toutes nos formations. Nous voulons que vous vous sentiez détendu afin que vous puissiez être aussi performant que possible.

La pratique : nous savons tous que la pratique est la clé de la performance et c'est également vrai pour la communication en anglais. Plus vous vous entraînez à parler de différents sujets, plus il vous sera facile de discuter de ces sujets lorsque vous vous trouverez dans une situation stressante. (Quand j’ai préparé mon entretien, je ne me suis pas exercé à parler d’un livre, c'est pourquoi mon esprit s’est complètement bloqué. Il était trop stressé pour chercher les informations qui ne lui étaient pas immédiatement accessibles).


C'est pour cela que nous organisons le "fluency club" : cela vous donne la possibilité de vous entraîner à vous exprimer sur différents sujets en anglais, ainsi lorsque vous êtes en réunion avec un client, ou devant la machine à café avec le grand patron, vous avez déjà les mots pour parler de sujets non professionnels.

En résumé, la meilleure chose à faire est de vous entraîner à vous exprimer exactement comme vous êtes amené à le faire dans la vraie vie. Apprendre à gérer le stress est la deuxième chose à faire, mais je sais bien que ce n'est pas si facile !

6 vues0 commentaire